vendredi 23 septembre 2011

Huit conseils pour éviter le stress au travail

Le notion de stress n’est pas palpable. On l’associe souvent à une appréhension ponctuelle, passagère, lorsque l’on est confronté à quelque chose de nouveau, d’inconnu. Mais le stress peut se montrer bien plus pernicieux, pour preuve, nous sommes nombreux à penser ne pas l’être. Je vous propose d’identifier et de bannir quelques facteurs de stress assez classiques.

1 – Ne pas être en retard le matin ou à tout autre rendez vous. C’est inutile de courir ou d’écraser l’accélérateur, au mieux on arrive agacé et stressé. Il suffit de se lever 10mn plus tôt que d’habitude et d’avoir préparé ses affaires la veille au soir pour aborder la journée avec plus de sérénité.

2 – Ne pas faire trop de choses à la fois. Nous ne sommes pas des robots même si faire plusieurs choses à la fois peut sembler productif cela s’avère être un facteur de stress important. Inconsciemment nait une impression de ne jamais terminer les choses et de les rendre abstraites, sans saveur.

3 – Proscrire les boissons excitantes.
Café, thé ou boissons énergétiques à outrances … on en prend pour avoir la pêche, pour montrer aux autres qu’on est toujours d’attaque ! Mais est ce vraiment nécessaire ? On finit par être excité, moins concentré, jusqu’à vouloir en faire trop et se mettre en position de stress. Après le repas du midi on peut les bannir.

4 – Eviter les sujets ou les personnes négatives. Lorsque l’on se sent débordé, pas à la hauteur ou en retard dans ses engagements, il vaut mieux éviter avec ses collègues les sujets qui fâchent (conditions de travail qui se dégradent, hiérarchie sourde à nos attentes, primes fantômes, salaires qui stagne, projets avortés …) et privilégier des sujets plus positifs.

5 – Noter ses tâches et ses idées. Il n’y a rien de plus stressant et contre productif que d’essayer de se souvenir de tout à longueur de journée. On se met une pression inutile pour des tâches bien souvent des plus banales.

6 – Eclater les tâches complexes en tâches simples. Un sujet peut sembler difficile à aborder, voir impossible à réaliser. En prenant le temps de bien l’analyser et en le découpant en petites tâches simples, on parvient à mieux le borner, à le quantifier en terme de temps et de charge de travail.

7 – Définir des priorités. Il y a forcément des choses plus importantes que d’autres. Il faut les identifier … puis les planifier pour avoir une meilleure visibilité. Se laisser penser que tout est urgent et important est très stressant.

8 – Ne pas s’engager pour faire plaisir.
Toujours dire OUI , OUI , OUI. Et bien NON. Après avoir identifié, priorisé et planifié toutes ses tâches, on est plus à même de se prononcer. D’autant que ne pas tenir ses engagements est bien plus mal apprécié que de les avoir discutés au préalables.

Vous avez sans doute vos propres techniques pour éviter le stress lié au travail mais j’espère que ces quelques conseils vous permettrons de diminuer d’avantage la pression qui s’accumule dans votre cocotte minute interne.
Source: http://syskb.com

1 commentaire:

  1. Merci pour ces conseils, j'en ai bien besoin et je pense que je devrais commencer par faire un trie dans mon entourage! Je suis une personne vraiment stressée et je prends régulièrement des comprimés synergia d-stress. ça me permet de réguler mes émotions en situation de stress. Je ne peux plus m'en passer.

    RépondreSupprimer